Nicaragua, volcanos i lagos

Be, be, be… sembla q com mes pobre es un pais a Centroamerica mes evolucionat esta. Nicaragua ens ha sorpres gratament, carreteres ben pavimentades, servei de recollida d’escombraries als pobles, cartells indicatius a les carreteres, menys soroll i menys calor…

Ens ha semblat un pais mes tranquil i agradable. Tambe hem tingut MOLT bones experiencies al dormir. Primera nit molt tranquila a un pati d’un juntament amb vigilancia i al costat del parc central on hi havia wifi gratuita, com a tots els parcs dels pobles i ciutats, accio feta per l’estat per a q tothom pugui accedir a internet; 3 nits a Leon amb Airb&b amb una dona molt amable; 2 nits a una esglesia amb un Pare molt generos i encantador q vam fer molt bones xerrades a mes ens va donar a coneixer un llac dins d’un crater q vam flipar; 4 nits a Diriamba amb Airb&b amb un familia (pares, avis, cunyats i gossets) moooolt interessants i on ens van llogar per un modic preu una motoreta q ens va permetre fer alguna bona passejada i aventura; i 2 nits a un hostel molt ben situat pro no tant interessant pel soroll i la de hipis q hi havia…

Et bien, et bien … nous y voila donc! Cette visite au Nicaragua nous a surpris agréablement, des routes bien goudronnées, des services de collecte des ordures dans les villages, des signes indicatifs sur les routes, des gens qui semblent avoir une qualite de vie bien meilleure que nulle part ailleur en Amerique centralejusque la, on trouve des puits dans les communautes reculees qui donnent acces a l’eau potable, de la variete culinaire (oh quel bonheur on n’y croyait plus….) le riz et frijoles est toujours le top 1 mais au moins on peut trouver un peu de choix, aussi moins de bruit et moins de chaleur …il semblerai donc que le pays le plus pauvre d’Amérique centrale soit aussi le plus développé, en grande partie grace a des aides internationales venues principalement des Etats Unis et Canada.

Donc un pays calme et agréable, ou l’on trouve de nombreux volcans, eteints et en activite, des lacs et des lagons dans les crateres, des coins paradisiaques au bord de l’ocean, et des pistes de terre qui nous portent a de petits villages oublies avec leurs troupeaux de vaches, porcellets et poules qui vagabondent tranquillement dans la poussiere. Nous avons également eu de très bonnes expériences pour dormir. Une première nuit chez les pompiers, dans une cour calme au milieux des camions d’intervention et vehicules abandonnes, on mangera des empanadas accompagnees de salade de choux et bananes frites, un delice! A notre grande surprise on trouve dans le centre ville un parc immense où les locaux se reunissent tous les soirs, terrain de basket, jeux infantile, buvettes, lumieres et musique, et Wifi gratuite comme dans tous les parcs de toutes les villes de Nicaragua, une des mesures prises par l’Etat pour q tout le monde puisse accéder à l’Internet; Suivront 3 nuits a Leon avec Airbnb chez une dame très sympathique, son fils et sa fille etudiants et son papa de 80 ans assis sur sa chaise dehors a l’ombre a saluer les passants; 2 nuits suivantes heberges dans une église par Père Carlitus, très généreux qui nous offrira aussi le ptit dej et nous fera visiter son petit village et son Lagon, de grandes conversations et on profitera de l’occasion pour aller explorer en velo le lac d’un cratère, L’etape suivante nous portera a Diriamba, (AirbnB est une bonne formule!) on passera 4 jours avec une famille adorables et intéressants (parents, grands-parents, frères et chiens) où on a l’impression de faire un peu partie de la famille, on discute a tout moment de la journee, on mange tous ensemble, et on repartira avec des petits cadeaux souvenirs de Nicaragua (!) Un peu fatigues des velos et de la chaleur on louera une moto pas chere qui nous permettra de faire un bon tour de la zone avec la visite de la laguna d’Apoyo, de Granada et du marche artisanal d’Antigua et un peu d’aventure dans les pistes perdues de l’arriere pays. De bons moments au Nicaragua!

Advertisements