El Salvador. Agreablement surpris!

Contrairement a ce que l’on avait prevu, apres avoir rencontre de nombreux voyageurs et cyclotouristes ayant passe par Salvador, et ayant recu des impressions favorables du pays, on decide d’y passer aussi qq jours. La visite fut breve mais fort agreable et on gardera un bon souvenir de ce pays.

Le paysage change un peu du fait qu’on longe maintenant la cote. L’interieur des terres reste semblable au guatemala du sud pour ce qui est de la vegetation. Au moins on n’a plus ces desnivelles incroyables qu’on trouvait au Guatemala.  La Gastronomie est plutot triste, notre quotidien ne change pas trop du riz, frijoles, omelette et bananes frites. Mais a mon grand plaisir on agremente quand meme un peu tout ca avec les Pupusas qui sont des tortillas remplies de frijoles ou de legumes haches et de fromage, le tout frit. C’est un delice! Premiere nuit au camping de Giovanni. Un endroit paradisiaque au bord de la mer, une plage de sable noir, on plante la tente sous les cocotiers et on passe la soiree avec cette famille simple, humble et adorable.

2eme nuit passee dans un ‘love Hotel’, pas de signe a l’entree, la facade rose-bonbon, le gars qui fait une drole de tete en nous voyant arriver et on a vite compris pourquoi! Bien sur on a demande le tarif ‘nuit entiere’ et pour 15 dollards on a eu droit a chambre double avec douche privee, Air-C, music, miroirs au plafond et dance-pole! Quel luxe.

Sinon la chaleur est effroyable et on pedale le matin et en fin d’apres midi. Les heures entre 13 et 15h se passent a l’ombre et si on a la chance de trouver une station essence, avec air conditionne et jus de fruit frais. Et sinon c’est sieste dans les hammacs apres manger! On avance aussi un peu en bus pour profiter des services publiques les moins chers de toute Amerique centrale et c’est l’occasion de discuter et passer du temps avec les locaux qui sont vraiment agreables et serviables.

3eme nuit chez Jose de WarmShowers, de bons moments avec toute sa famille, on va a la plage, on cuisine ensemble et on rencontre d’autres cyclotouristes. Michelle, une irlandaise fort sympatique fera route avec nous pendant les 2 jours qui suivent et on en profitera pour ameliorer notre prononciation avec des lessons d’anglais quotidiennes!

4eme nuit cette fois chez les pompiers de la ville pour changer un peu, on campe dans le jardin, la douche est gratuite ce qui viens a point nome et on mangera une quantitee impressionante de pupusas tous ensemble. Jordi lui, passera des heures entieres a parler avec tous ses nouveaux amis 🙂

Bien sur, meme si on n’a vu aucune forme de violence durant cette courte visite, les choses ne sont pas couleur de rose par ici et les gens avec qui on parle nous en font un assez bon resume.. Deja c’est le pays au taux de violence et de crime le plus eleve.  Les ‘mares’ sont les differents gangs qui extirtent tous ceux qui n’en font pas partie. En bref, ca s’entre-tue a longueur de journee. Traffic de drogues, extortions, chantages, enlevements, assassinats et braquages sont monnaie courante.

700 policiers sont abattus a l’an, je sais meme pas comment on peux vouloir etre flic dans un pays comme ca…  En feuilletant un journal, on compte 3 ou 4 meurtres sur chaque page. Le record aurait atteint 32 en une journee et 80 en un weekend! Ici en regardant la couleur de chaussure des gens dans la rue, on trouve le bleu qui serait d’un gang et le rouge d’un autre, pratique pour pas perdre ses amis de vue…

Et puis pour enfoncer encore plus le pays, il y a la Corruption du gouvernement.

On nous raconte des histoires d’Aides Internationales (pour ameliorer les routes et developper les infrastructures de la cote) qui sont constamment detournees, des projets qui sont commences et jamais termines, et des politiciens qui se mettent des millions de cote pour ensuite disparaitre soi-disant mysterieusement decedes.

Bien sur l’ analphebetisme est aussi eleve, l’ecole n’etant obligatoire que jusqu’a 15 ans, une population qui ne pense pas, ca aide a controller les masses…

Les filles peuvent se retrouver enceintes a partir de l’age de 11 ans et l’avortement etant strictement interdit, elles enchainent les grossesses. Les grands parents s’occupent des enfants pendant qu’elles vont travailler et gagner 4 centimes. A la capitale il y aurait un hopital ENTIER destine aux accouchements. Une amie docteur de Giovanni en aurait eu 930 en une seule journee.. incroyable..

L’Alcoholisme est courant et accepte. Comme il y a peu de travail et  le peu qu’il y a est dur et peu paye, alors ca boit pour oublier, ou parce que ca s’ennuie de vivre. Du coup pour sortir du trou, la grande majorite des salvadoriens s’expatrient illegalement aux Etats Unis a la recherche du reve Americain: trouver un boulot en nettoyage ou en plonge, travailler 15h/j pendant 10 ans, envoyer des sous a la famille et essayer de ne pas se faire deporter en cours de route. Et le jour ou tu rentres tu peux te faire une jolie maison et vivre plus tranquille.

Malgres cette liste plutot noire, les touristes ne semblent pas avoir de problemes ici, du moins s’ils evitent les zones a risque. Hormis quelques  pickpockets, comme partout, peu d’incidents nous sont parvenus aux oreilles, on nous explique qu’il est plus dangereux d’etre un jeune du pays, et de vivre en ville (ou d’etre un hipopotame pour ceux qui ont suivi la triste histoire de Gustavo…) Mais les agressions arrivent rarement aux ‘Gringos’, on nous rassure en diverses occasions, disant que nous, on a rien a craindre.. On aura donc eu la chance de pouvoir visiter ce pays qui a tant souffert d’annees de repressions et de guerre civile. La chance de pouvoir rencontrer toutes ces familles, ces gens challeureux qui ont discute avec nous dans la rue, dans le bus et  a tt moment et qui nous ont acceuillis chez eux a bras ouverts.

 

 

 

Advertisements

One thought on “El Salvador. Agreablement surpris!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s