De Campeche a Valladolid

Et une deuxieme semaine a pedaler au Mexique! Direction le Yucatan et les ruines Mayas. On cherche toujours les petites routes secondaires plutot que les grands axes, et on trouve generalement une multitude de petits villages tranquilles. Les routes sont defoncees, du vieux bitume, des trous a droite a gauche et des dos-d’anes mortels pour les amortisseurs qui calment toutes envies de prendre de la vitesse pres des ecoles. La chaleur est toujours dure mais les nuits sont fraiches et on a pris le rythme de se lever a l’aube (toujours grace aux poules…) pour devancer le soleil. on pedale de bon coeur jusqua 1h et l’heure de manger et on profite de ce temps libre force pour faire des visites, dormir dans l’herbe a l’ombre des eglises ou squatter la table de la buvette ou on s’est rassasies. Jordi en profite pour apprendre qq mots Mayas et poser un millier de questions a tous ceux rencontres, ce qui anime pas mal les pauses! Et puis quand on a de la chance on passe par un village qui a un ‘’cenote’’ une grotte souterraine qui s’est remplie d’eau, fraiche et transparente, un plafond de stalactites et le plic ploc de l’eau qui tombe depuis des centaines d’annees, un vrai bonheur.

Pour ce qui est des nuits au Mexique… dormir dans la tente nous met a rude epreuve et envisager de se reposer un peu devient presque une idee surrealiste.  Pour commencer la vegetation est dense et les animaux/insectes relativement nombreux ce qui nous pousse a opter pour l’option sure: dormir chez les gens 🙂 On s’assure le luxe de l’eau courante, une agreable conversation avec nos hotes, parfoit une invitation a partager le pti dej, et la securite pour la nuit. En contrepartie, on ne peux pas eviter les aboiements de tous les chiens du village une bonne partie de la nuit, les poules a partir de 4h et les oiseaux quand se leve le soleil. En bref a 6.30 on est deja prets a commencer la journee! Le peu de fois ou on est alles demander a la police un endroit ou dormir, on s’est retrouves au stade du village avec la lumiere allumee toute la nuit, le gardien et sa musique, des klaxons et des allers-retour de vehicules en tous genres. Dur dur. Heuresement qu’il y a pas de moustiques dans ce pays…..

 On est surpris par bon nombre de choses ici au Mexique, premierement l’impact de l’alimentation sur les generations plus jeunes, l’obesite est presente a tous les coins de rue, et la population toute entiere a elu comme boisson favorite Coca-Cola.. on est choques de ne presque pas trouver de bouteilles d’eau dans les fridges des Superettes! Par contre les bouteilles a bulles de 2,5L font fureur. Et autres cochoneries de gateaux, chips, snacks sous plastique en-veux-tu-en-voila. Et pour le reste c’est du poulet L sous toutes ses formes. Jordi qui a l’estomac sensible s’est fait vegetarien pour l’occasion et ne demande que des salades et du riz ahah. Moi je m’aventure un peu plus mais sans faire de folies J Pour ce qui est des fruits et legumes, les gens semblent les avoir bannis de leur alimentation, a l’exception des frijoles, onions et tomates, c’est dur de trouver plus de choix…

Ce fut un choc aussi de voir comment sont gestionnes les residus ici, le plastique est omnipresent, et personne ne sait quoi en faire. Tout se balance par la fenetre des voitures, rien n’est recycle, c’est deja une bonne chose s’il y a une dechetterie et quand les choses commencent a prendre de l’ampleur on y fout le feu. Ca regle aussi le probleme des mauvaises herbes vite fait bien fait! Et dans les petits villages, la solution la plus simple quand le sac poubelle est bien plein, c’est de se l’emporter joyeusement sur son velo et de le balancer au premier virage! Ca donne des paysages bien tristes aux abords des poblations. Les couches, les bouteilles de plastique, roues, cannetes et chaises en bois, c’est pour tous la meme destination… les bas cotes!

Advertisements

One thought on “De Campeche a Valladolid

  1. Merci pour ces nouvelles news ! C’est vrai que les cenotes ça fait envie, les détritus sur le bas côté de la route, moins ..!! Vous verrez je pense la différence en descendant, surtout au Costa Rica. Vous avez prévu des séjours de combien de semaines dans les pays à venir? Bisous xxxxx

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s