Mexico, premiere semaine de vacances.

Nous voila donc fraichement debarques a la capitale du Mexique, et avec nous les bagages et les velos sans la moindre difficulte rencontree a l’aeroport!! Ca aurait difficilement pu etre plus facile de faire des economies!

On commence le velo a Villahermosa, sous un soleil fort et une chaleur torride, mais la joie au coeur de retrouver les routes a 2 roues. Je m’habitue l’oreille a l’espagnol d’ici et on s’impregne des premieres impressions… gens curieux et agreables plutot enclins a laisser-vivre, on nous pose quelques questions interessees et on nous renseigne poliement, mais pas d’arnaque ou de surprises desagradables.  De moment on se fera pas attaquer, si ce n’est par les moustiques! Ahah.

Apres avoir fait une trentaine de km sur la route nationale, circulation intense, klaxons et poussiere, on s’echappe par une transversale et on trouve enfin un peu de tranquillite tant esperee! Petite route qui passe au milieu d’une foret dense, singes qui crient la bas au loin, et poules en vadrouille, on finit par camper chez une famille qui tiens sa buvette au bord de la route.Les enfants insistent a aider a monter la tente, nous font la visite de chez eux et un cours improvise de mexicain 🙂

On goutera nos premieres tortillas de fromage, accompagnees de riz et feves, guacamole et tacos. Et limonade faite maison pour raffraichir le tout. Ca y est, on a deja oublie les petites miseres de la journee, le mal aux fesses et les moustiques qui commencent a attaquer… On discute en mangeant avec ce couple qui nous heberge, et puis tout le monde au lit a 9h! A mon plus grand bonheur le rythme d’ici c’est pour tous celui du soleil et nous on s’ecroulera bien vite aussi! De toute facon vers 5h les poules et les chiens se reveillent… et aux doux cris incessants du Cocorico a 2 m de la tente, pas le choix, on commence aussi a emmerger. Les gens s’activent deja, a la fraiche ils font a manger, preparent les enfants qui vont a l’ecole, et vont travailler dans les champs a tailler l’herbe a coups de machette…

Les jours qui suivent alternent les h de velo, les visites aux villes maya abandonnees depuis des centaines d’annees, les parties de Yams aux bords de route en attendant que passe la chaleur, les jus de fruits frais et les cascades d’eau impressionantes pour un depaysement total.

On dors generalement chez les gens, on s’arrete aux ranchs en chemin et on demande a pouvoir planter notre tente dans le jardin. Option ideale pour pouvoir apprecier le rythme de vie des gens d’ici et avoir l’opportunite de partager un moment avec eux. 🙂

Advertisements

3 thoughts on “Mexico, premiere semaine de vacances.

  1. Super ! Magnifique ! Quelle chance et quel dépaysement… Merci pour le partage et à bientôt les commentaires.. Bisous, bisous, Petons, petons.

    Like

  2. Magnifique ! Quelle chance ! Ca part sur les chapeaux de roues… Merci pour le partage ! On attend les commentaires… Et on pense bien à vous. Bisous, bisous Petons, petons

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s